La Lisière, c’est la forêt en train de se dévoiler.

Combien de textes brillants finissent oubliés sur les pages d’un carnet, dans un dossier d’ordinateur ou sur un blog confidentiel ?

Ces textes d’anonymes représentent le pan le plus méconnu de la littérature, mais pourtant le plus actuel ; ils représentent la littérature en train de se faire.